Vendanges 2010 24.02.2011

CULTURE...l'hiver 09/10 est rythmé par de fortes précipitations, du froid, de la neige...suit un printemps frais et humide qui nous occasionne des pertes à la floraison. L'été s'écoule sans excès de chaleur et reste tempéré. La vigne, cependant, s'est épanouie en végétation, au détriment du fruit !

Avec Armando, greffeur de compétition portugais, nous avons établi une belle parcelle de cépage Clairette. Nous avons également réalisé d'excellents tests de sur-greffage...rien de mieux que de pouvoir faire ces travaux par soi-même avec ses propres choix et sélections !

Enfin, le domaine s'est agrandi de 4ha de terrasses, terres vierges, prêtes à se repeupler de vignes, rapidement... !

VENDANGE...un retour à la normalité par rapport à la période ( 22 sept. au 9 oct.), mais pas encore par rapport au rendement ! Guère plus de 30hl/ha - et cela pour la 4ème année consécutive...c'est un résultat très insuffisant !

« la vérité est contraignante comme la nature, la beauté est libre comme l'imagination », constate Jean d'Ormesson dans son dernier ouvrage... Nous avons, du moins, cette beauté dans toutes les couleurs, de la tête aux pieds : les vins 2010 !

ROUGE 2010... trois foudres, 117hl...c'est tout, c'est rien, c'est ça et ce sera un Grand Les MÛRES 2010. Pour un temps, nous allons vivre un vrai manque de rouge. L'objectif est de retrouver trois fois le volume actuel dans les trois années à venir ! Nous y travaillons corps et âme ... impossible is nothing !

ROSE  2010... il fait le Coucou et s'est pris la part du Lion. Je qualifie notre CORAIL de cristallin,

séducteur, racé, vivant ! C'est pour moi un plaisir d'atteindre ce niveau de définition. Je crois que nous allons le partager...Nous avons pu faire « quitte » en quantité, il n'y a donc pas une bouteille à perdre !

BLANC 2010... si un second départ m'était donné ici, j'aurais, d'entrée, ouvert une brèche bien plus importante aux blancs de Roquefort. Mais il y a un ordre à toute chose et doucement, le nombre de bouteilles pourra se multiplier. Ce millésime signe à nouveau la légèreté, la précision du fruit et une rafraîchissante simplicité !

Notez que les Fraudes nous ont interdit l'utilisation du nom du cépage CLAIRETTE en tant que marque ! Nous avons donc rebaptisé notre blanc Clairette : Petit Salé... en effet, la Clairette était autrefois appelé ainsi en raison de sa peau finement mouchetée !

DIVERS... l'année dernière, j'avais annoncé le passage à la capsule à vis...nous n'y réussissons pas encore ! Il y a, somme toute, trop de contraintes techniques pour nous à ce stade. Le projet reste pourtant d'actualité...

Nous entretenons un très haut niveau de qualité de viticulture et je crois que nos vins en sont la preuve. Toutes les parcelles que nous souhaitons conserver sont remises en état. Certaines, pourtant, sont à renouveler et nous allons étendre et diversifier le vignoble sur des expositions nouvelles. La mise est de taille et ne se fait que par soif d'aventure - la nôtre et la vôtre - pour dévoiler les charmes de nos témoins liquides au bon endroit, dans le bon verre !

Le partage du plaisir du goût n'est-ce pas une des raisons d'être ?

Mon équipe, mes quarante voleurs et moi même, nous vous souhaitons une formidable et splendide année 2011 !

 

En toute amitié                                                                                  Raimond de Villeneuve

« 1 2 3 4